* Fanta *

RpG sur le fantastique, fanta regroupe elfes, dragons et dragonniers, sirènes, sorcières, humains ...
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Coucou

Les quêtes du RPG ont toutes étés mises a jour. Elle n'attendent plus qu''on les accomplissent.

Bisous, Lune rouge

Coucou

Les nouveau rangs sont disponibles !

Je rappel qu'à partir de 2000 messages vous pouvez demander votre rang spécial !

Bisous, Lune rouge

Chers membres !

L'Or que vous possédez augmente au nombre de messages que vous postez ! Plus vous poster, plus vous gagner !

Alors amusez-vous bien sur Fanta !

Partagez | 
 

 L'exil de Karaleth.

Aller en bas 
AuteurMessage
Karaleth
Représentant des Sorciers
avatar

Masculin Nombre de messages : 106
Age : 25
Localisation ? : Vienne (Autriche)
Humeur : Toujours partant !
Date d'inscription : 12/06/2010

* feuille de personnage *
Niveau de quête: Niveau 1
Element: Ténèbres/Néant - Elements clairs et divers.
Inventaire:

MessageSujet: L'exil de Karaleth.   Dim 25 Juil - 20:57

(Lien musical en bas de page.)


Il était temps de bouger. Encore une fois, un nouveau départ, de nouveaux lieux, de nouvelles rencontres. Il était persuader qu'il reverrait un jour les deux Elfes féminine, mais maintenant, ce n'était pas le moment.
Des panneaux indiqués la sortie de Fanta. Le principal but de karaleth à atteindre dans l'immédiat, c'est de quitté la ville, de se caché, de resté dans l'ombre ? Oui rester dans l'ombre pour à nouveau....
Submergé dans la folie... Les yeux du sorciers s'écarquillèrent...libérant le vert de ses yeux, et avoir une vision pour le moins différente... Du gris... Du noir... De l'obscurité...Oui il fallait à nouveau....frappé ? Que se passait-il dans sa tête ? Quel étrange malheur allait-il s'abattre ? tout ce qu'il savait, c'était qu'il n'était plus lui même. Il n'avait plus rien à faire, il regarder juste une scène ? Vue par quelqu'un d'autre certainement. Il n'avait plus envie de réfléchir, il se laissait totalement aller... confortablement installé dans la tête de quelqu'un d'autre. Mais non ? pourquoi allait-il dépendre de quelqu'un pour son bien être ? Non il refusé tout net de devoir quelque chose à n'importe qui ! C'était impensable.
Soudain, tout redevint clair, il regarda le ciel... les ultimes nuages commencé à s'éparpiller dans l'immensité du ciel. Ses genoux fléchirent, sa bouche s'entre ouvrit légèrement, son bâton tomba. Et il s'abattit au sol, vidé totalement de ses forces. Il ne pouvait plus que regarder le pavé qui lui faisait face, sans aucun mouvement. Puis il vit des pieds lui tourné autour sans même l'avoir vu. Au bout de ce qui semblait être une éternité, quelqu'un le remarqua enfin. Mais c'était un garde. Non pas un, mais deux ? Ah ! Tout un groupe de gardes en armures flamboyante le remit sur pied, et sa tête bascula en arrière. Il n'entendais plus rien, juste de la musique ? Qu'était-ce ? Les ultimes chants du jugement dernier ? La fin d'une chose pour le début d'autre chose ? Il n'en savait rien, tout ce qu'il savait, c'est que c'était magnifique, mélancolique voir désastreux. Pourquoi serait-ce Sa fin à lui ? Cette pensée le fit rire, et il repris de l'assurance. Au moment où il se remit sur pied, de nouveau en pleine forme, les gardes tentèrent de le neutraliser à l'aide de sort où d'armes. Mais lui n'était pas un simple citoyen de ce monde, non il valait mieux que ça, mieux que la prison. Il fit apparaitre un nuage sur une zone assez large pour le couvrir, et assomma les gardes avant de s'enfuir... Il quitta le nuage et couru au plus vite, les gardes à ses trousses. Et puis enfin ? Une immense arche portant le nom de la ville. Il était sauvé. Il ordonna aux ténèbres de le couvrir une ultime fois, et sortit... Un nouvel air s'offrait à lui, et des champs couvraient la vue, illuminer par un soleil de plomb. Il fallait à présent trouvé une cache, et réfléchir à tout ce qui venait de se passer. Car enfin il n'y avait là rien de normal non...



_________________
La vie tente parfois de nous décourager...mais nous triompherons toujours de nos problèmes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantastica.forums-actifs.net/profile.forum
Karaleth
Représentant des Sorciers
avatar

Masculin Nombre de messages : 106
Age : 25
Localisation ? : Vienne (Autriche)
Humeur : Toujours partant !
Date d'inscription : 12/06/2010

* feuille de personnage *
Niveau de quête: Niveau 1
Element: Ténèbres/Néant - Elements clairs et divers.
Inventaire:

MessageSujet: Re: L'exil de Karaleth.   Lun 26 Juil - 18:37

Musique -> https://www.youtube.com/watch?v=82tXsNt-1Y4

Voilà, toute la campagne de Fanta s'offrait à lui, il n'avait qu'à vagabonder où bon lui semblait ! Trouver un endroit calme où il pourrait s'exercer sur le plan psychologique. La campagne à cette heure resplendissait de beauté et de luminosité. En effet le soleil décliné lentement à l'horizon, lançant ses ultimes rayons aux couleurs chaudes, sur l'immensité de la terre de Fanta. Karaleth avançait, à travers ce paysage, et il en restait totalement choqué ? Oui ce devait être ce terme, jamais la nature ne lui avait fait pareil effet, ça non... Il n'était pas habitué à la lumière et même la cité ne l'avais pas encore habituer. C'est là qu'il compris où il voulais mener sa vie... Dans une maison, modeste aux milieux des champs, vivre de ses récoltes avec l'aide bien entendu de sa magie. Mais il fallait qu'il se convertisse. Être un sorcier, il l'avait toujours était, et il ne pourrait pas y changer grand chose, mais pouvait-il changer la manière d'utiliser ses pouvoirs ? Oui, il en avait le courage, et il se sentait prêt à devenir l'un des rares sorciers de bien. Il avançait toujours sur de petit sentiers, en admirant de loin les murailles de la ville. L'odeur de la campagne, avec l'approche du soir, dévoilée ses parfums emmagasiner durant la journée. Les champs de blé ou autres plantations encore inconnu du sorcier, laisser échappé des mélanges de parfums très doux, et tenace à la fois... Puis soudain... Il vit quelque chose qui le perturba d'autant plus.

(à mettre pour ce passage ^^) -> https://www.youtube.com/watch?v=87HAboyq5hc

Des cheveux noirs, flottant au gré du vent... un visage fin... Des oreilles en pointes ? Une Elfe pour le moins charmante...Belle...Gracieuse... Magnifique, oui c'était le mot qu'il cherchais, magnifique, le plus proche modèle de perfection à ses yeux... La bouche du sorcier s'ouvrit lentement...laissant presque coulé un filet de bave. S'en rendant compte, il a referma aussi sec. Mais l'elfe qui travailler dans son champs, tout juste a coté d'une petite maison, l'avait remarqué et rigola, d'un rire sans moquerie. Un rire léger et délicieux. Apparemment elle usé aussi de magie pour ses récoltes, car elle portait en bandoulière un bâton... similaire aux sorciers... était-ce une sorcière ? Il l'ignorais. Tout ce qu'il savait, c'était qu'elle le regarder avec un sourire, et lui faisait de même. Elle le rendait heureux, et c'était quelque chose qui n'avait pas de prix...

_________________
La vie tente parfois de nous décourager...mais nous triompherons toujours de nos problèmes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantastica.forums-actifs.net/profile.forum
Karaleth
Représentant des Sorciers
avatar

Masculin Nombre de messages : 106
Age : 25
Localisation ? : Vienne (Autriche)
Humeur : Toujours partant !
Date d'inscription : 12/06/2010

* feuille de personnage *
Niveau de quête: Niveau 1
Element: Ténèbres/Néant - Elements clairs et divers.
Inventaire:

MessageSujet: Re: L'exil de Karaleth.   Lun 9 Aoû - 1:04

Toujours pareil Wink -> https://www.youtube.com/watch?v=psJx4rKoCKY&feature=related

Soudain, elle lui adressa la parole avec un léger sourire en coin :
"Puis-je vous aidez Sorcier ?"
"...Beu..bien..fait..."
Elle rigola de plus belle !
"Pardon."
"Désolé, j'ai besoin d'aide..." Il avait dit ça avec une tristesse sans pareil. Elle devint sérieuse tout à coup.
"Venez, entrez."
Il l'accompagna en suivant un tout petit chemin, menant à la maison de pierre. Elle ouvrit la porte, et il fut surpris de voir comment était agencer cette demeure. Il y avait juste en face de la porte, une belle cheminée, où vivait tranquillement un feu, une table au centre et des peaux de bêtes au sol et sur les murs. L'étrangère lui fit visiter les lieux, pièces après pièces, en passant par une chambre très modeste, un indépendance dans le jardin, contenant la plupart des récoltes avec les outils de jardinage, et une toute petite pièce faisant office de salle de bain.
"Asseyez vous, je vous en pris."
Elle était toujours aussi avenante, et oh combien belle ! Elle s'appeler Sistalla.
Il lui expliqua ses problèmes avec la garde de Fanta, son dédoublement de personnalité, et la perte de ses nouveaux amis, qui devaient à présent être ses ennemis. Le fait de tout raconter, de vider son sac en quelque sorte à une personne, était très appréciable. Un grand soulagement pour lui, qui ne s'était jamais confié. C'est alors que quelque chose de miraculeux arriva : elle lui proposa son aide, pour son déséquilibre. Il resta presque choquer, mais ravit d'être épauler dans ce grand exercice sur soi. Elle lui proposa de rester chez elle pour la nuit, et qu'ils commenceraient le travail le lendemain. Le seul problème, c'est qu'il n'y avait qu'une chambre, et un seul lit deux places... Elle lui laissa le lit, et dormit sur le canapé en peau d'animal inconnu. Elle alluma les chandelier accroché aux murs à l'aide de son bâton, avec la nuit, l'intérieur de la maison semblait plus grand, et largement plus chaleureux. Elle prit un livre et se mit à la lecture. Il n'était pas tard... et Karaleth ne savait pas du tout quoi faire...Elle lui proposa de la lecture aussi en lui indiquant une bibliothèque près de la cheminée. La plupart des livres étaient dédier à l'art de la sorcellerie : 'Comment utiliser son bâton ?' ' Quel est votre pouvoir ? Et comment s'en servir.' 'L'art noir de la magie' 'Devenir sorcier, tout un art'. Aucun de tout ces titres ne l'inspirait car il savait parfaitement manier son arme, et ses pouvoirs. Cependant l'un d'eux l'interpella : 'Comment modifier ses pouvoirs à long terme.' Il se lança alors dans la lecture de cet ouvrage, et appris plein de chose, notamment que les sorciers pouvaient aussi être clairvoyants et lumineux. La première ligne indiqua déjà un changement de taille : ' Tout d'abord, le changement de pouvoirs se fait à l'aide du changement de mentalité, mais aussi de vêtements. Quittez les habits sobres ou de couleurs dites 'maléfiques', achetez en priorité des habits clairs, fins, tel les accoutrement Elfe. Avoir une grâce. Entrainez vous ensuite à utiliser des pouvoirs simple et utile, comme bouger des objets, ou...." Le sommeil s'immisça déjà dans la tête du sorcier, et il décida qu'il était temps d'aller dormir. Il demanda s'il pouvait mettre de coter l'ouvrage. Elle lui donna son accord et éteignait les chandelier car elle voulut dormir elle aussi. Après s'être dévêtu, le sorcier se mit au lit, en repensant à tout ces actes qu'il venait de commettre ce jour, et la panade dans laquelle il s'était mis....Il bailla, et s'endormit, en rêvant de créature volante, sur lesquelles il était assis, il surplombait les environ mais il n'était pas seul, Sistalla voler à ses coter, et ils étaient heureux. Soudain quelque chose en bas au sol, frappait, plusieurs coup sourd. Il se réveilla, et compris qu'en fait quelqu'un frappait à la porte : 'Ouvrez la porte, c'est la garde de Fanta...'

_________________
La vie tente parfois de nous décourager...mais nous triompherons toujours de nos problèmes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantastica.forums-actifs.net/profile.forum
Karaleth
Représentant des Sorciers
avatar

Masculin Nombre de messages : 106
Age : 25
Localisation ? : Vienne (Autriche)
Humeur : Toujours partant !
Date d'inscription : 12/06/2010

* feuille de personnage *
Niveau de quête: Niveau 1
Element: Ténèbres/Néant - Elements clairs et divers.
Inventaire:

MessageSujet: Re: L'exil de Karaleth.   Jeu 12 Aoû - 0:18


Son cœur battait la chamade, comme s'il voulait quitter son corps et fuir à toute vitesse. Il fallait fuir, soudain Sistalla entra précipitamment et ouvra une trappe sous un tapis près du lit :
"Entre là dedans....Vite !"
Karaleth se précipita alors que la porte d'entrée s'ouvrit brusquement et que des gardes fouillaient à présent la maison, ils entrèrent soudainement dans la chambre, la sorcière fit mine de sortir du lit surprise.
"Que se passe-t-il ?" Demanda-elle presque scandalisée.
"Nous recherchons un sorciers qui à causer nombre de dégât dans la grande cité de Fanta."
"Et vous croyait qu'il se cache ici ? chez moi ? une simple agricultrice, à me réveiller comme ça en pleine nuit ? Vous êtes la honte de notre garde."
Les gardes semblaient un peu déstabilisés et s'excusèrent humblement avant de sortir. Elle tira sec la trappe et le sorcier en sortit :
"Nombre de dégâts ? qu'avait vous donc fait ?"
"Je n'étais pas dans mon état normal...."
"On en reparle demain" Et elle alla se couchée. Ce fut très....refroidissant ? oui assez, bref il retourna au lit, sur le dos, de coté, sur le ventre.... il ne retrouva pas le sommeil avant le levé du soleil presque. Plein de chose virevoltaient dans sa tête, comme le fait qu'il mettait en danger quelque part la vie paisible de cette sorcière, ou le fait qu'il devrait sans doute ne pas s'éterniser dans les environs... Alors qu'il souhait à tout prix rester ici, il le savait... Cette elfe il l'appréciait plus qu'il ne voulait bien l'accepter. Jamais il n'avait connu ça, voir son rythme cardiaque accélérer à la simple vue de son visage, à la simple image de son visage dans sa tête même.... Les gens appeler sans doutes ça l'amour, mais lui Karaleth, connaissait juste ce terme dans la langue, mais jamais il ne savait ce qu'il reflétait.... Il n'avait jamais connu ça... même l'amour parentale, bref aucun amour quel qu'il soit. C'était LE grand mystère qu'il commençait a résoudre, mais il en était certain, il n'était pas au bout de ses surprises avec ce sentiment... tout nouveau, tout frais. Le lendemain il aller la voir à nouveau, et elle l'aiderait à faire certain exercice. Peut être même l'aiderait-elle à travailler ses champs... Il se demandait soudain ce que rendrait le travail magique sous le soleil toute la journée. Mais ? de quoi pensait-il déjà ? ah oui l'amour, mais avant ? Oui Sistalla, et encore avant ? Les problèmes avec la garde. C'est fou ce qu'il a pu cogiter en très peu de temps. Mais en fait le temps s'était au contraire déroulé de manière assez rapide, car le soleil commençait déjà sa route vers l'Ouest, et illuminer la plupart de la campagne à Fanta... Soudain quelque chose chanta au dehors qu'était-ce ? Un chant mélodique et matinal ? Des oiseaux ? oui aussi. En même temps le Xerlog accueille toute sorte de créature des ténèbres mais jamais des oiseaux, c'était juste dans les livres. Pour Karaleth c'était là encore une découverte de plus...

_________________
La vie tente parfois de nous décourager...mais nous triompherons toujours de nos problèmes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantastica.forums-actifs.net/profile.forum
Karaleth
Représentant des Sorciers
avatar

Masculin Nombre de messages : 106
Age : 25
Localisation ? : Vienne (Autriche)
Humeur : Toujours partant !
Date d'inscription : 12/06/2010

* feuille de personnage *
Niveau de quête: Niveau 1
Element: Ténèbres/Néant - Elements clairs et divers.
Inventaire:

MessageSujet: Re: L'exil de Karaleth.   Ven 27 Aoû - 1:18

Lien musical -->[center]
https://www.youtube.com/watch?v=uIimJGV91LQ&p=567FC5612C0A065B&index=7


Sistalla entra dans la chambre, d'un pas qu'elle se voulait raide. Cependant, Karaleth savait qu'elle ne voulait que donné l'illusion de son mécontentement. Après lui avoir offert un petit déjeuner digne de ce nom, elle l'emmena par la trappe, où s'était caché le sorcier pendant l'intrusion des gardes la veille. A sa grande surprise, il découvrit un sous sol aménager sous la maison. Encore plus grand que cette dernière, s'étendant sur plusieurs mètres. Elle alluma les chandeliers à l'aide de son bâton de sorcière, et lui fit signe de se placer au centre de l'immense salle.

"C'est ici que nous commencerons ton entrainement sorcier. Une salle d'apprentissage, et pour toi de transformation. Montre moi un peu la qualité de ta magie."
"J'ai bien peur qu'il me faille éviter ceci, car mes pouvoirs, sans vanité, sont assez puissants et incontrôlable. Les gardes l'ont eut même dit hier soir..."
"Et bien soit, je suis très résistante, voyons cela".

Karaleth pris son bâton, plia légèrement ses jambes, et se prépara au combat. Il n'eut pas le temps de réagir, la sorcière lui avait envoyer une onde de choc en pleine figure, et enchaina avec les éléments : du vent, le feu des torches, et l'eau d'une source non lui. Une tornade d'éléments l'entourait, en se rapprochant lentement. Il se munie de son arme, et déchaîna les ténèbres tout autour de lui tel un bouclier, puis étendit ce dernier de plus en plus loin de manière à éliminer les attaques mener vers lui. Elle continua avec une belle rafale de vent, qui le fit tomber au sol, puis s'empara de son bâton qu'elle ramena avec grâce jusqu'à elle.
"Des pouvoirs puissants a-tu dit ?"

Elle rigolait. Karaleth en revanche subissait sa première défaite. Il se releva interloqué en cherchant d'où venait sa faille.
"Premièrement, diversifie ta magie, l'utilisation d'un unique élément t'affaiblis. D'autant plus que celui que tu possède n'est pas pour les gens biens. Tente d'oublier ce pouvoirs, et focalise toi sur les autres pouvoirs que tu peux prendre en compte. Tu pourrait par exemple travailler l'élément temporel ou encore l'élément astrale."
"Désolé, je ne connais pas ces deux derniers pouvoirs...."
"L'art temporel te permet de stopper le temps, et de mettre a ton avantage certaine chose, il est bien mais très difficile à contrôler, l'élément astrale, tu te sert du pouvoir des étoiles, et tu peux justement contrôler la météo, et selon la puissance que tu as, contrôler la météo sur une grande ou petite surface suivant ton travail en la matière."
"J'aime bien le second. On peux tout de même refaire un duel, je veux une ultime fois utiliser les ténèbres, je veux te prouver que je sais parfaitement m'en servir. Tu m'a juste surpris."
"Oui pas de problème, prend ton bâton"

Il l'attrapa au vol et se repositionna. Maintenant il savait comment procédé Sistalla, et se prépara pour. A sa grande surprise, la tactique de la sorcière se révéla différente : Elle se forma une boule de feu tout autour d'elle, et couru vers Karaleth. Ce dernier réagis, et se concentra en repoussant l'assaillante d'une rafale d'onde ténébreuses, enchaina avec des boules de plasmas et un éclair qui traversa la salle, pour atterrir aux pieds de la sorcière. Elle gisait au sol, souffla un bon coup et lui lança un éclair elle aussi, il esquiva de peu, et contra avec une boule de feu, qu'elle maitrisa avant le choc. Elle fit disparaitre la boule et dit :
"C'est bien tu t'es diversifié et tu as pus remarquer que tu es déjà plus puissant. Remontons, je pense que nous nous sommes bien entrainer aujourd'hui"
En effet, Karaleth se sentit vidé de ses forces. Quand ils furent remonter à la surface, le soleil était déjà à son zénith. Apparemment le fait de rester dans le noir rendait impossible de percevoir le temps qui passe... Ils décidèrent de prendre à manger, et s'installer dehors dans le champs. Il y avait une véritable osmose entre les deux sorciers, et un bien être, comme Karaleth n'en avait jamais ressentis dans sa vie...
"Regarde tes cheveux !"
S'écria-t-elle soudain. Il s'executa, et reçue un choc, ses cheveux d'ordinaire noirs comme la nuit, commencer à devenir blond, sur toute sa tête.
"Tu es en train d'entamer ta transformation physique. C'est par ce que dans ta tête tu te bat contre l'autre partie de toi, la partie sombre !"
Elle semblait enjoué par cette nouvelle. Et Karaleth se demanda si le ressentit de bien être quelques instants auparavant y était pour quelque chose... En tout cas ceci l'emplis de bonheur, sa quête contre le mal, débuter réellement.

_________________
La vie tente parfois de nous décourager...mais nous triompherons toujours de nos problèmes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantastica.forums-actifs.net/profile.forum
Karaleth
Représentant des Sorciers
avatar

Masculin Nombre de messages : 106
Age : 25
Localisation ? : Vienne (Autriche)
Humeur : Toujours partant !
Date d'inscription : 12/06/2010

* feuille de personnage *
Niveau de quête: Niveau 1
Element: Ténèbres/Néant - Elements clairs et divers.
Inventaire:

MessageSujet: Re: L'exil de Karaleth.   Sam 4 Sep - 1:55

Ils passèrent la plus grande partie de l'après midi à labourer le champs à l'aide de leurs bâtons, la sorcière épaulant son jeune ami dans le travail de la télékinésie par bâton. Le travail était rapide et net, mais le jeune sorcier n'était encore que néophyte en matière de travaux manuels, lui qui avait toujours eut recours à la magie ténébreuse... c'était un nouvel exercice en magie dite : blanche. Ils parlèrent aussi beaucoup des différents style de magie, ou du moins leurs nom et leurs signification. D'après Sistalla il existait quatre gros type de magie, les plus courants et qui englobent la plupart des autres pouvoirs ou éléments... La magie blanche qui sert uniquement pour tout ce qui peut améliorer une vie sans interférer sur les autres personnes, mis à part dans le bien : la guérison notamment. Il y avait aussi la magie noire, qui englobait aussi la magie des ténèbres qu'utilisait Karaleth : tout ce qui manipule d'autre personnes, ou amène le mal de manière intentionnelle. Mais aussi la rouge et la verte : celle qui manipule les sentiments d'autrui, et celle qui utilise les forces de la nature pour son propre bien. Il existait aussi une loi des plus fondamentale, que Karaleth appris à ce moment là : La loi du triple retour, elle consistait à renvoyer de manière immédiate ou pas, trois fois la puissance d'un sortilège envoyer. Elle marche aussi bien pour les sorts maléfique que bénéfique. Exemple si l'ont veux faire du mal à une personne, on recevra ce mal, trois fois plus puissamment que celui de base. Inversement si on utilise la guérison ou une revitalisation sur une personne, on recevra les bénéfices trois fois aussi. ça peut être trois fois pareil, ou une fois mais avec trois fois plus de puissance. Le seul hic à tout ceci : on ne sait pas quand la loi va faire son effet. Ce que Karaleth remarqua, c'est qu'il avait la raison de tout ses malheurs dans sa jeunesse... Il avait tellement user de sa magie, qu'il avait du subir pas mal de fois cette loi... Ce qui expliqua aussi peut être son dédoublement de personnalité. En revanche, la peur lui pris soudainement : il n'avait pas encore reçue l'effet de ses derniers actes... il avait failli tué cet elfe, alors avec trois fois plus de puissance !!! Qu'allait-il lui arriver ?!

_________________
La vie tente parfois de nous décourager...mais nous triompherons toujours de nos problèmes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantastica.forums-actifs.net/profile.forum
Karaleth
Représentant des Sorciers
avatar

Masculin Nombre de messages : 106
Age : 25
Localisation ? : Vienne (Autriche)
Humeur : Toujours partant !
Date d'inscription : 12/06/2010

* feuille de personnage *
Niveau de quête: Niveau 1
Element: Ténèbres/Néant - Elements clairs et divers.
Inventaire:

MessageSujet: Re: L'exil de Karaleth.   Mer 15 Sep - 20:20

Les changements.

Toutes ces nouvelles rôdaient dans l'esprit de notre cher Karaleth, et Sistalla, devinant que quelque chose le déstabiliser, l'emmena une fois encore au sous sol, dans l'immense salle d'entrainement. Elle alluma les torches sur leurs passages, et ils avancèrent jusqu'au fond de la salle. Il y avait contre le mur de pierre, d'immenses armoires de bois taillé. Elle ouvrit l'une d'elle grâce a son arme, et en sortit un ensemble de pur sorciers, une sorte de tunique blanche, avec un bas bleu, des bottes, et ... Un bâton, un magnifique bâton clair. . . Elle lui présenta le tout, et il en resta bouche bée... Il ne savait comment remercier Sistalla pour toutes ses aides.

_________________
La vie tente parfois de nous décourager...mais nous triompherons toujours de nos problèmes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantastica.forums-actifs.net/profile.forum
Karaleth
Représentant des Sorciers
avatar

Masculin Nombre de messages : 106
Age : 25
Localisation ? : Vienne (Autriche)
Humeur : Toujours partant !
Date d'inscription : 12/06/2010

* feuille de personnage *
Niveau de quête: Niveau 1
Element: Ténèbres/Néant - Elements clairs et divers.
Inventaire:

MessageSujet: Re: L'exil de Karaleth.   Dim 24 Oct - 20:43

Au moment même où il pris le bâton, celui-ci s'illumina, éclairant le sous sol d'une lumière puissante. Le sorcier lui même se sentit emplie d'une puissance nouvelle et c'est à ce moment... ce moment précis... qu'il compris de nouvelles choses. Tout d'abord que son véritable 'coté' n'était pas celui des ténèbres mais plutôt de la lumière... Ensuite... quelque chose de plus contraignant... Il sentit un remue ménage à l'intérieur de son être, quelque chose de nouveau, qui tambouriner a l'intérieur de sa poitrine. Qu'était-ce ? L'amour ? Oui c'était cela dont il était question, mais il n'en avait qu'entendue parler, et jamais ressentie... Alors c'était ça ? une accélération cardiaque, une respiration saccadée et le sourire aux lèvres ? Ça n'avait rien de méchant ni de douloureux, contrairement à ce qu'il avait entendu dire... Puis, il observa dans les yeux Sistalla, qui fit de même, leurs corps se rapprochant, leurs lèvres aussi. Il ne restait que quelque centimètres entre leurs deux têtes, si bien que le sorcier sentie la respiration de sa congénère. Et puis, l'instant ultime, leurs lèvres entrèrent en contact. Mais au même moment, quelque chose interrompue l'acte... Karaleth entra dans une profonde contrariété, car un bruit assourdissant résonna dans le sous sol.Pourquoi fallait-il que la grâce de cet instant soit arrêtée ? Enfin, visiblement l'heure était grave, car des soldats entrèrent dans la salle. Sistalla réagis immédiatement et éteignit tous les flambeaux d'un unique trajet de son bâton, balayant la salle. Elle murmura la formule suivante : "Luminanda miei occhi". Et ordonna au sorcier de faire pareil. Au moment où l'incantation fut terminée, sa vision devient lumineuse, comme si la salle était toujours allumée, seulement ils étaient les seules à réellement voir. Karaleth pris peur... Une vingtaine de soldats portant les armoiries de Fanta, tâtonner dans la pièce à la recherche des deux sorciers... l'un d'eux (le commandant semblait-il) cria :
"Chercher le, il se cache ici avec la traitresse de sorcière."
Soudain, les soldats allumèrent des torches, et Sistalla "autorisas" Karaleth à utiliser ses pouvoirs ténébreux. A ce moment, il créa un brouillard dans toute la pièce et les torches ne servirent plus qu'à voir à trente ou quarante centimètres. Un combat s'engagea alors... Les soldats s'activèrent à travers la pièce, mais ne savant que faire... Le sorcier utilisa son bâton encore frais, et lança des éclairs accompagnés de petites billes de ténèbres brulantes et surpuissantes. Plusieurs soldats furent touché, et agonisaient au sol, mais il en restait encore bien une cinquantaine. Comment faire pour tous les tués ? Ils avaient d'ailleurs vu d'où provenaient les attaques, et se lancèrent à la poursuite des sorciers. Sistalla entrepris alors d'attaquer aux cotés de son amis. Son bâton à elle, accompagné de mouvements spécifiques, fit apparaitre de l'eau venue de nulle part ! Qui se déversée comme une immense vague à l'encontre de l'unité militaire. Seulement, l'eau qu'elle avait envoyée, commençait a inonder le sous sol, et ne pas s'étaler... Le niveau de l'eau monté encore, et encore, et l'oxygène allait manqué. Karaleth tenta alors de nager avec Sistalla vers l'échelle qui menait a la trappe, mais soudainement, il fut pris d'un mal sans pareil, ses forces diminuèrent, sa respiration se fit rapide et il semblait que chacune de ses inspirations n'étaient pas assez fortes pour emplir ses poumons. Était-il en train de se noyer ? Ou bien vivait-il la loi du triple retour ? . . . Le mystère restait entier, et il s'évanouit . . .


-

Le passé semblait ressurgir, comme une histoire défilant devant ses yeux, rappelant les mauvais souvenirs de l'enfance... Comme cette fois là où son père l'avait battu sous prétexte qu'il avait utilisé la magie pour ranger sa chaise après manger. Son père qui n'avait jamais supporter la magie... A l'inverse de sa mère, qui elle au contraire était bel et bien une sorcière, mais qui prenait tout le temps le parti de son mari... Au plus grand désespoir du jeune sorcier.

_________________
La vie tente parfois de nous décourager...mais nous triompherons toujours de nos problèmes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantastica.forums-actifs.net/profile.forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'exil de Karaleth.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'exil de Karaleth.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» TRAITE GARDER J B ARISTIDE EN EXIL ! FUNERAILLES OFFICIELLES POUR D . BERROUET
» Malgré l’exil, Aristide reste au centre de la politique en Haiti
» En Haïti, le désespoir pousse à l'exil malgré les risques
» L'exil est une espèce de longue insomnie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
* Fanta * :: RPG :: Le RP de *Fanta* ! :: ~Fanta~-
Sauter vers: